Bob Rae rencontre les militants libéraux de Joliette

Élise
Élise Brouillette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le chef intérimaire du Parti libéral du Canada, Bob Rae, était de passage au Château Joliette le 20 février.

Dans le cadre de sa tournée du Québec, il a rencontré des militants de la région afin de leur dresser le portrait de la situation au sein de l’organisation.

« Je vais leur dire où nous en sommes, ce que nous faisons et que le dernier congrès a été une grande réussite. Je vais aussi leur parler des problèmes que nous voyons avec le gouvernement Harper et du ballon orange qui n’est plus le même qu’il y a quelques mois », a-t-il confié lors de son point de presse, quelques minutes avant la rencontre.

Bob Rae a d’emblée reconnu qu’à la suite de l’élection du 2 mai dernier, le Parti libéral doit se renouveler, qu’il a un travail à faire et que ce dernier passe par le terrain et par les militants.

« Le Parti a reçu un message clair et l’accepte. Maintenant, le travail doit reprendre », a-t-il mentionné.

Bob Rae croit que le Parti libéral est en meilleure posture alors que les électeurs se rendent compte que le gouvernement Harper n’écoute pas et que l’opposition officielle n’est pas en mesure d’accomplir son rôle en raison, notamment, du manque d’expérience de ses députés ou parce que ceux-ci ne résident tout simplement pas dans la circonscription qu’ils représentent.

Alors que la circonscription de Joliette n’a pas eu de base militante libérale fédérale importante depuis nombre d’années, Bob Rae a le sentiment que c’est une situation qui est en train de changer.

Le chef intérimaire du Parti libéral du Canada a assuré que l’organisation sera dorénavant plus présente dans la région. « C’est le travail numéro un d’un chef d’être présent sur le terrain et de discuter avec les gens. » Il a insisté sur le fait qu’il n’y a pas d’autre alternative pour un chef que de voyager et d’aller à la rencontre des militants. Il a ajouté qu’il est encourageant pour la base du parti de pouvoir discuter avec le chef, surtout si ce sont des gens qui n’ont pas eu la visite de leur chef depuis longtemps.

Bob Rae a déclaré que la voie politique de l’avenir pour le Parti libéral du Canada passe par le Québec, que l’organisation ne pourra former le gouvernement sans le Québec.

L’enjeu : l’économie

L’économie demeure l’enjeu, c’est le message que retient Bob Rae de sa visite au Québec. « Il est essentiel de créer de la richesse et de mettre de l’avant des stratégies pour développer les ressources. » La formation, la création d’emplois et la mobilité des travailleurs sont parmi les priorités en vue d’assurer la croissance économique du Québec.

Organisations: Parti libéral du Canada

Lieux géographiques: Québec, Joliette

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires