Une année très chargée au CLD de Montcalm

Jean
Jean Joubert
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Presque dans l'anonymat, plus de 30 entreprises ont vu le jour

Une année chargée en 2011 et une année charnière en 2012 pour Sylvana Gingras et le CLD de Montcalm.

Deux éléments retiennent l'attention au cours de la dernière année au CLD de la MRC de Montcalm : le sprint final pour l'adoption du Plan de développement intégré (PDI) de la MRC et la création de plus de 30 nouvelles entreprises sur le territoire, et ce, sans compter le soutien pour le maintien des entreprises déjà existantes. Voilà un peu le bilan de l'année de travail des sept professionnels du développement dans Montcalm. « Pas si mal pour un petit CLD, note au passage la directrice générale Sylvana Gingras ». Évidemment, le PDI a monopolisé les énergies, tant du personnel du CLD que des maires de la MRC de Montcalm, afin d’effectuer le travail et d'adopter le plus rapidement possible ce fameux plan et renverser la vapeur pour ainsi conserver nos travailleurs ici, attirer de nouvelles entreprises, créer de l'emploi et de la richesse. Selon les chiffres (Recensement Canada 2006), 54 % des résidants de la MRC travaillent à l'extérieur contre 46 % qui ne sortent pas de la MRC pour leur travail. « Il faut inverser ces chiffres, croit Mme Gingras. Notre croissance économique n'a pas suivi notre croissance démographique avec le résultat qu'une partie de notre économie est encore à l'extérieur de la MRC ». Dans l'une des MRC les moins riches au Québec, le CLD de Montcalm n'aura pas la tâche facile pour renverser la vapeur, ce que reconnaît la directrice générale, mais en ajoutant un bémol. « Effectivement, le défi est très grand, sauf que maintenant on sent un esprit de régionalisation au sein de la classe politique. On regarde moins sa municipalité et on pense davantage MRC pour un développement économique plus dynamique au cours des prochaines années », avance Sylvana Gingras. Bien sûr, il faudra du temps, mais le CLD a déjà une bonne idée de l'an 1 de l'application du PDI. Les secteurs manufacturiers, agricoles, industriels et commerciaux seront ciblés en même temps. La planification et la gestion de projets structurants sont aussi à l'agenda de l'an 1 du PDI.

PDZA

Dans la foulée du PDI, le CLD de Montcalm a aussi travaillé sur un Plan de développement de la zone agricole (PDZA). « Dans un territoire à plus de 80 % agricole, il fallait avoir une vision économique du développement agricole. Il faut donner une valeur ajoutée à notre agriculture », croit la directrice du CLD. Cette valeur ajoutée pourrait se traduire par l'implantation de nouvelles industries ou encore par la mise sur pied d'un carrefour alimentaire.

Plus de 30 entreprises

Finalement, c'est presque dans l'anonymat que plus de 30 entreprises ont été créées et soutenues par le CLD. « Ce ne sont pas de grosses entreprises, mais ce sont des entreprises qui procurent du travail et créent de la richesse chez nous », dit Sylvana Gingras. Pour confirmer ses dires, Mme Gingras nous informe que plusieurs nouvelles entreprises ont posé leur candidature pour l'obtention de prix lors du Gala des Lauriers d'Or. « C'est une indication qui ne trompe pas ». Somme toute, c'est un bilan très positif déposé par le CLD. Bilan qui a été présenté aux membres du conseil d'administration le 12 avril dernier. (JJ)

Organisations: CLD de Montcalm, MRC, PDI

Lieux géographiques: Canada, Québec, Gala des Lauriers d'Or

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires