Des défibrillateurs dans nos écoles

Renée-Claude
Renée-Claude Doucet
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La CSA passe à l'action

C'est officiel, d'ici la fin de l'année scolaire, l'ensemble des écoles et centres de la Commission scolaire des Affluents (CSA) disposeront d'un défibrillateur cardiaque. Des formations de réanimation cardio-respiratoire (RCR) seront également offertes aux étudiants de secondaire 3, 4 et 5.

Les représentants de la CSA se réjouissent de l'annonce de cette nouvelle qui résulte dont long processus. «Ce projet fait suite à une volonté du conseil des commissaires et de la direction générale d'offrir un milieu sécuritaire au personnel et aux élèves», souligne le président de la CSA, Yves St-Denis. Celui-ci indique d'ailleurs que les défibrillateurs seront également accessibles à tous les citoyens qui utilisent les locaux en dehors des heures de classe, les Villes ou les organismes par exemple. Des endroits stratégiques de disposition du matériel sont présentement à l'étude à cet effet.

Formation RCR

Au cours des prochains mois, des formations seront offertes aux enseignants, membres du personnel scolaire et aux élèves de secondaire 3, 4 et 5. Réalisé dans le cadre du Programme de RCR et de défibrillation externe automatisée (DEA) au secondaire, ce projet est assuré par la Fondation ACT. La Fondation Boston Pizza offre également une contribution financière.

«On estime que dans 20 ans, une personne sur trois sera formée dans le secteur. Nous offrons ces cours afin que les jeunes deviennent des citoyens responsables», indique Yves St-Denis. Notons toutefois que la formation ne sera pas intégrée au programme scolaire à titre obligatoire. Elle se fera sur une base volontaire.

Cette acquisition ne peut qu'avoir des retombées positives sur la société. Les chiffres le démontrent. «En 2011 et 2012, dans Lanaudière, 48% des gens ayant subi un arrêt cardio-respiratoire ont survécu en ne gardant aucune séquelle grâce à une intervention préhospitalière impliquant une défibrillation», termine Julie Gravel, chef administrative des programmes en jeunesse au CSSS du Sud de Lanaudière.

Organisations: Commission scolaire des Affluents, Conseil des commissaires, Fondation Boston Pizza

Lieux géographiques: CSSS du Sud

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires